Si on parle d’intelligence artificielle aujourd’hui avec enthousiasme, faut-il craindre que des millions d’emplois soient détruits au profit de la robotisation ? Peut-on réellement craindre un jour l’émergence d’une « conscience artificielle » supérieure au cerveau humain ? Et si au contraire, les robots avaient pour vocation de permettre une amélioration de la vie et du travail ? Qu’en est-il vraiment ? Des professionnels qualifiés vous répondent.

Animation : Jean-Robert COMPERAT

INTERVENANTS

  •  Marin CHAPELLE – Responsable maison témoin – CENTRE HOSPITALIER ANNECY
  •  Philippe DEMICHEL – Gérant – OEKON
  • Eddy GIAY LEVRA – Responsable Informatique Industrielle – FOURNIER
  •  Gérard PERROLLET – Directeur- ROBAUT